Le choix du mobilier est essentiel dans la mesure où il contribue à l’ambiance et à l’attractivité du restaurant. Il ne suffit donc pas de miser sur des éléments qualitatifs mais de veiller à ce que chaque détail permette de valoriser l’esprit des lieux. Zoom sur les critères fondamentaux à respecter.

Définir un style de la décoration de son restaurant

Il est primordial de faire coïncider le design de votre restaurant avec son concept. Autrement dit, le choix des meubles, des luminaires, des couleurs dominantes… doivent être en accord avec le thème de l’enseigne. Ainsi, si vous proposez une cuisine méditerranéenne, la décoration devra faire un clin d’œil à cette tendance.

Anticipez les besoins de votre clientèle. Lors de l’étude de marché réalisée en amont, vous avez certainement récolté des informations sur ce que vos prospects recherchent : un restaurant intimiste, un espace convivial, un lieu branché…. Ce sont là d’excellentes sources d’inspiration pour vous aider à faire les bons choix.

Quel que soit le concept choisi, il est de bon ton de sélectionner des couleurs naturelles et neutres. Elles serviront de base à votre style décoratif mais peuvent être agrémentées de tons plus dynamiques, utilisés avec parcimonie.

Des suspensions qui surplombent les tables sont aussi intéressantes que les photophores pour valoriser les plats que vous servez. Ces éléments vont en effet rehausser le visuel, un élément fondamental pour mettre vos clients en appétit et leur donner envie de déguster ce que le chef leur a concocté.

Dans tous les cas, la cohérence doit être respectée pour que la clientèle se sente à l’aise et ait envie de revenir chez vous.

Vous vous sentez inspiré ? Voici une bonne adresse pour le mobilier de restaurant : http://www.conforel-mobilier.com/restauration/

Établir et respecter son budget

Une fois que vous avez choisi un style décoratif, il faudra vous pencher sur les questions budgétaires. L’astuce est de vous informer sur les tarifs pratiqués par les spécialistes du mobilier destiné au secteur. Selon votre concept, aurez-vous besoin de banquettes, de canapés, de fauteuils, de tabourets et/ou de chaises ? Quels types de tables sont adaptés ? Ce sont autant de bonnes questions à se poser avant d’évaluer le budget nécessaire.

Une fois que vous avez chiffré les coûts que vous pouvez allouer au mobilier pour votre restaurant, il faudra impérativement vous y tenir. L’idéal serait même de dépenser moins que ce qui était prévu à la base. Cela vous laisse plus de marge pour les accessoires décoratifs comme des coussins, des tapis… en fonction du type d’aménagement que vous prévoyez pour votre restaurant.

Pensez aussi au côté pratique du mobilier

Il est essentiel de penser au confort de votre clientèle. Le mobilier doit bénéficier d’un piètement qui lui assure une parfaite stabilité. En effet, des tables qui bougent et des meubles d’assise qui menacent de faire tomber les clients ne sont pas les meilleures options pour les fidéliser.

En parallèle, il faut veiller à la praticité du service. L’équipe de salle doit pouvoir circuler sans obliger les clients à déplacer leurs chaises et sans risquer de renverser les plats et boissons à cause d’un espace de circulation mal pensé. Cet espace doit aussi s’adapter aux besoins de la clientèle. Le passage des poussettes et fauteuils roulants doit par exemple être anticipé afin que chacun se sente parfaitement à l’aise. En ce sens, il est nécessaire de bien étudier les dimensions et la disposition du mobilier.

Le mobilier idéal est celui qui s’accorde au concept, à l’espace disponible et qui promet un confort optimal à la clientèle comme aux équipes en salle.